yama uba   Le Théâtre ZEN         page    4
 

Page 4




Diva


[Chantant]

Et la magnifique lune!

Ne regardez-vous pas juste la lune brillant sur la surface de la mer ?

Touchez-la si vous pouvez.

Saisissez-la si c'est possible.

Vous ne l'obtiendrez jamais.




Valet


Je sais.

C'est pourquoi je suis malheureux.




Sorcière


Ne soyez pas idiot.




Diva


Tu n'es pas obligé d'être malheureux.




Valet


J'aimerais avoir la lune.

Je serais un homme riche parce qu'elle pourrait être un gros morceau d'argent.




Chanteurs


[Chantant]

La vie n'est pas réelle.

La vie n'est pas la réalité.

La vie est ce que vous créez.

La vie est ce que vous oubliez.




Diva


[Chantant]

Quand le vent de la vie souffle, il passe par toutes les branches dans la forêt de votre monde.

Le bruit du vent brise votre rêve de bonheur éternel.




Valet


Le rêve n'est pas la réalité.

C'est pourquoi je suis malheureux.




Diva


Es-tu tout à fait sûr ?



Sorcière


Il peut être où vous appartenez.




Diva


[Chantant]

Quand vous réalisez que vous êtes face à une réflection silencieuse de la lune brillante,




Sorcière


[Chantant]

Quand vous comprenez que la vie est juste des bruissements dans la forêt que vous créez,




Diva


[Chantant]

Alors, vous savez que vous êtes hors de danger.




Sorcière


[Chantant]

Comme si vous étiez dans un tribunal originel où vous êtes le seul juge.




Diva


[Chantant]

Sans entendre aucun argument ni les sons de battements.




Sorcière


[Chantant]

Allez, allez seuls dans les montagnes loin des villages et écoutez, écoutez la musique d'un  oiseau solitaire chantant ou les échos d'un bûcheron coupant un arbre à la hâche, et ensuite vous sentirez la présence du silence absolu vous entourant.




Diva


Les montagnes que vous voyez sont là

juste pour vous dirent que vous êtes le silence absolu.




Sorcière


Comme vous avez infiniment douté!

En fait, vous êtes la vérité même, la plus profonde.




Diva


Le Paradis et l'Enfer existent seulement dans ici. [En pointant la tête de Valet]




Sorcière


[Chantant]

Les montagnes sont là, les villages sont là, les cieux sont là et les oiseaux sont là juste pour nous dire, “Ne vous inquiétez pas”.




Diva


[Chantant]

Vous avez été un peu idiot de croire que le monde existe à l'extérieur de vous.




Sorcière


[Chantant]

Vous êtes l'amour et l'amour est vous.

Le reste est un rêve que vous êtes en train de rêver.




Diva


[Chantant]

Je suis l'amour et l'amour est moi.

Vous êtes comme une grenouille vivant dans un puits.




Sorcière


[Chantant]

Vous croyez que le puits est le monde, ne sachant que le véritable monde existe à l'extérieur du puits .




Diva


Vous êtes la pauvre grenouille piégée dans votre propre imagination.




Valet


Ma propre imagination ?




Diva et Sorcière


Oui!




Valet


Vous êtes mon imagination!




Sorcière


Vous aussi!




Valet


Qui suis-je ?

Ou, plutôt, que suis- je ?




Diva


Idiot …




Valet


[À Diva]

Alors, qui êtes-vous ?




Diva


Je peux être des nuages.




Valet


[À Sorcière]

Qui êtes-vous ?



Sorcière


Je peux être l'eau.




Valet


[À Diva]

D'où venez-vous ?




Diva


Je ne sais pas.




Valet


[À Sorcière]

Où vivez-vous ?




Sorcière


Je n'ai aucun endroit.




Valet


Qu'êtes-vous ?

Vous n'êtes pas des êtres humains!




Diva


Je me change en êtres divers.




Sorcière


Je suis par hasard une vieille sorcière et apparaît devant vous ici et maintenant, mais attendez!




Diva


Si vous arrêtez de juger les choses, arrêtez de les diviser en bien et mal, vous verrez que tout est un enfin.




Sorcière


La forme est le vide.

Le vide est la forme.




Valet


Le monde est illusion.

L'illusion est la réalité.

N'est-ce pas ?




[Sorcière fait un signe de tête affirmatif]